Your browser does not support JavaScript!

LE LUMBAGO OU L’ENTORSE LOMBAIRE

Charges trop lourdes, stress, mauvaises positions, vie sédentaire… chaque jour, nous inclinons notre dos 1 500 à 2 000 fois et si heureusement la plupart du temps tout se passe bien, parfois ça coince !

Dans le jargon populaire, le lumbago ou entorse lombaire se fait aussi appeler « tour de rein » mais cette affection est musculaire, articulaire ou ligamenteuse et n’a en fait aucun rapport avec les reins, sinon la localisation. Le lumbago est, selon son degré de gravité, une élongation, une déchirure ou une entorse de la structure lombaire.

Pour rappel, la lombalgie commune correspond à des douleurs lombaires sans rapport avec une maladie inflammatoire, un traumatisme, une tumeur ou une infection. Le lumbago est la forme la plus spectaculaire des lombalgies communes.

La ceinture lombaire gonflable AIR LOMBAIRE pour soulager et traiter la hernie discale lombaire

Vous vous demandez sans doute pourquoi la ceinture lombaire gonflable AIR LOMBAIRE aurait une efficacité tellement supérieure aux autres dispositifs de soulagement du lumbago aigu ou de l’entorse lombaire chronique !

Contrairement aux idées reçues, pour le traitement du lumbago aigu le repos prolongé est tout à fait déconseillé. Une reprise de la marche et d'efforts modérés, dès que la douleur devient supportable, va contribuer à une meilleure guérison et à la reprise des activités.

Tout d’abord, il est très important que vous continuiez de bouger, surtout les premiers jours.

La position assise exerce une pression supplémentaire sur les muscles des fesses. Pour la plupart des personnes atteintes de lumbago aigu, ces muscles sont déjà raides et le fait de s’asseoir ne fera qu’aggraver les choses. Cela ne favorise pas la guérison. En raison de la tension excessive dans les muscles, la circulation sanguine vers le bas du dos est plus limitée. Les structures vertébrales sont donc moins bien alimentées, ce qui ne contribue pas à restaurer leur fonctionnalité.

A contrario, un traitement thermique soulage souvent vos douleurs lombalgiques parce qu’il détend vos muscles.

Nous expliquerons ci-après pourquoi, lors d’une entorse lombaire, le signal émis par le corps est celui d’une sur sollicitation du dos qui se fatigue, et en particulier des structures qui le composent cad les muscles paravertébraux, les ligaments qui soutiennent les vertèbres et les vertèbres elles-mêmes.

Ainsi, pour ne pas fatiguer de façon démesurée le dos, il conviendra d’apporter une solution de soulagement mécanique pour soulager durablement, bouger, vivre !

Plus précisément : comment alléger la pression exercée sur les muscles, ligaments, disques ou les vertèbres lombaires ?

A partir de là, nous nous sommes questionnés sur la façon de résoudre le paradoxe suivant : si la meilleure façon de lutter contre le mal de dos, c’est de bouger mais que bouger quand on a mal ou peur de se faire mal, c’est difficile, alors, il nous fallait d’abord nous concentrer sur le soulagement efficace de la douleur en luttant contre son origine.

C’est toute la philosophie d’action de la nouvelle génération de ceintures lombaires gonflables AIR LOMBAIRE.

Le premier bénéfice ressenti, dès la première utilisation, par les utilisateurs des ceintures lombaires gonflables AIR LOMBAIRE dans le lumbago est l’effet anti-douleurs naturel, mécanique, rapide et modulable.

LES MÉCANISMES D’ACTION DE LA CEINTURE AIR LOMBAIRE

1 / Effet de décompression sur les muscles, ligaments et disques vertébraux par étirement vertical lombaire en bas du dos
Par le gonflage, la ceinture AIR LOMBAIRE provoque un léger étirement lombaire au niveau L4L5S1. Ainsi, en augmentant l'espace intervertébral, elle permet de réduire la pression exercée sur les disques lombaires, les muscles paravertébraux et les ligaments articulaires, et donc soulage mécaniquement et immédiatement ces structures, sans effet secondaire. L’intensité de l’effet anti-douleur est ajustée par l’utilisateur en fonction de son besoin, en gonflant plus ou moins la ceinture AIR LOMBAIRE. Nota bene : cet effet d’étirement vertical en cas de lumbago est habituellement recherché lors des exercices lombaires d’étirement pratiqués chez le kinésithérapeute. Malheureusement, quand la douleur est encore présente, la kinésithérapie n’est pas recommandée.
Avec la ceinture, la disparition rapide de la douleur va permettre de ne pas retarder la reprise d’activité, de commencer en sécurité la rééducation avec les séances de kinésithérapie, et d’accompagner le retour à la vie normale entre les séances de kinésithérapie.
2 / Effet myorelaxant et nutritif de la chaleur au niveau des lombaires
Par le maintien de la juste chaleur dans la région lombaire, grâce aux propriétés isolantes de la partie gonflable, la ceinture gonflable AIR LOMBAIRE contribue à la vasodilatation locale et au relâchement des muscles et ligaments. La chaleur améliore l’apport des nutriments et de l’oxygène dont les disques, les ligaments et les muscles ont besoin pour guérir et rester en bonne santé. Ainsi, la finition chauffante de la ceinture AIR LOMBAIRE, avec un textile intelligent breveté dénommé Calortex™, peut être avantageusement utilisée en cas de lumbago lié à des situations de travail en extérieur. En été, on préfèrera la finition anti-transpirante qui permet une thermo-régulation (garde le froid quand il fait chaud et garde le chaud quand il fait froid) sans transpiration grâce au tissu Outlast™ développé pour la NASA.
3 / Effet anti-spasmodique, par massage des muscles lombaires
Le patient souffrant de lumbago ne supporte habituellement pas bien la position assise, et la nuit des contractions musculaires incontrôlée peuvent se produire. Avec AIR LOMBAIRE, à chaque mouvement du dos contre un dossier de chaise ou un matelas, la pression exercée sur la chambre pneumatique en partie lombaire fait circuler l’air dans la ceinture. Cette circulation reproduit les palpations du kinésithérapeute lors de massage et induit un relâchement des muscles lombaires. Cette action prévient ainsi les spasmes musculaires (contractions intempestives en coup de poignard). Elle est particulièrement appréciée par les personnes atteintes de lumbago qui sont longtemps assises dans leur travail (bureau, voiture…) ou qui ont des douleurs nocturnes.
4 / Effet d'absorption des vibrations au niveau de la colonne lombaire
Par le gonflage du pneumatique, situé uniquement en partie dorsale, la ceinture lombaire AIR LOMBAIRE absorbe les vibrations auxquelles la personne est exposée, comme un pneumatique absorbe les vibrations sur la route. Les ceintures lombaire AIR LOMBAIRE sont d'ailleurs utilisées par le personnel de pont du porte-avion Charles de Gaulle et les pilotes d'hélicoptère de l'Armée Française pour leurs propriétés anti-vibration, depuis 2010. Cet effet sera pertinent si la personne atteinte de lumbago est soumise à des vibrations intenses et récurrentes (cruralgie du conducteur de voiture de moto, de tracteur, d’hélicoptère ou d’avion, du pilote d’engins de chantiers, sciatique de l’ouvrier du BTP...).
5 / Effet d’hydratation des disques lombaires entre les vertèbres lombaires
L’étirement vertical de la colonne lombaire provoqué par le port de la ceinture AIR LOMBAIRE, en association avec une bonne hydratation, va contribuer à mieux maintenir l’hydratation des disques intervertébraux. En hydratant davantage le disque, celui-ci récupère davantage sa fonctionnalité d’amortisseur lors d’une exposition à une augmentation de pression liée à la reprise d’activité.

Après le lumbago aigu, que faire pour prévenir la récidive ?

La durée d’un lumbago est variable, de quelques jours à quelques semaines dans 90% des cas. En outre, la gravité d’un lumbago n’est pas proportionnelle à la douleur. S’il est vrai que la douleur est intense et apparaît brutalement, elle disparaît spontanément dans 90 % des cas en 6 à 8 quelques semaines ; cependant, près de 10 % des lumbagos deviennent des lombalgies chroniques, et c’est ce passage à la chronicité qu’il faut redouter.

Ce passage d’un lumbago vers une lombalgie chronique est d’autant plus probable pour les personnes qui cumulent plusieurs des facteurs de risques parmi les facteurs de risque suivants :

  • Le stress, qui diminue l’irrigation vasculaire des zones lombaires
  • Des activités sportives ou professionnelles à risque (port de lourdes charges, vibrations)
  • Des antécédents de traumatisme du dos, de scoliose, de déformations de la colonne vertébrale. La mauvaise hygiène posturale, c’est-à-dire la méconnaissance des gestes protégeant le dos.
  • L'âge, qui correspond souvent à une fragilisation des cartilages vertébraux
  • L’excès de poids qui sollicite davantage les articulations lombaires
  • La sédentarité corrélée à une insuffisance des muscles abdominaux ou dorsaux

Ainsi, au-delà de la phase de soulagement du lumbago aigu, les effets vont durer dans le temps à mesure que la ceinture lombaire AIR LOMBAIRE vous accompagne dans votre reprise d’activité. Il ne s’agit donc pas de l’abandonner trop tôt et de prendre le risque d’une récidive et d’une chronicisation.

Peut-être pensez-vous ou avez-vous entendu dire que les ceintures lombaires, c’est mauvais pour les muscles physiologiques. Dans ce cas, vous pensez surement qu’il faut porter au minimum votre ceinture lombaire et la remiser au placard le plus vite possible. C’est en effet un des reproches classiques fait aux ceintures élastiques traditionnelles à baleines, avec plus ou moins de fondement scientifique.

Une chose est sûre, avec la ceinture lombaire gonflable AIR LOMBAIRE, qui n’est pas élastique, vous n’avez aucun risque de fonte musculaire ; au contraire, il a été constaté que les patients portant durablement la ceinture AIR LOMBAIRE regagnent du muscle, et la raison est simple à comprendre.

En fait, la ceinture n’a pas de propriété intrinsèque sur la musculation, mais parce qu’avec la ceinture AIR LOMBAIRE, la douleur est efficacement combattue, les utilisateurs reprennent leurs activités sans faire de mouvements de compensation et alors, ils reconstituent et développent leur masse musculaire. Vous êtes le moteur de votre développement musculaire, mais parce qu’avec AIR LOMBAIRE, vous n’avez pas de douleur et pas peur de vous faire mal, alors AIR LOMBAIRE contribue au redéploiement de votre masse musculaire !

En résumé, la ceinture gonflable AIR LOMBAIRE permet de soulager l’entorse lombaire et de prévenir la récidive de lumbago pendant vos activités quotidiennes.

A noter : à réception du produit, vous avez 30 jours pour tester la ceinture. Si la ceinture est efficace, le soulagement est immédiat et la prise en charge garantie sur prescription. Si les résultats attendus ne sont pas au rendez-vous (moins de 1% des cas), votre argent vous est intégralement restitué.

Avec AIR LOMBAIRE, choisir les bonnes positions au quotidien

Pour préserver son dos, et plus particulièrement la région lombaire, siège du lumbago, certains gestes simples peuvent être pratiqués quotidiennement. En voici quelques-uns :

  • Apprendre à s’asseoir en prenant appui sur des accoudoirs ou sur les cuisses. Une fois assis, le dos doit reposer sur un dossier et les pieds sur le sol ou un repose-pied.
  • Adopter la bonne posture face à un écran grâce à un aménagement optimal du bureau. Les pieds reposent sur le sol ou un repose-pied, l’angle du coude est droit ou légèrement ouvert avec les avant-bras proches du corps et les mains dans le prolongement des avant-bras, le dos est droit ou légèrement en arrière, en appui sur un dossier.
  • Ramasser ou attraper un objet en se positionnant correctement face à l’objet. Selon les cas, s’accroupir pour l’attraper ou monter sur un escabeau si l’objet est en hauteur.
  • Porter une charge si possible avec les deux mains et le plus près possible du corps. Répartir la charge autant que possible.
  • Pour mettre des chaussures ou enfiler un pantalon, s’asseoir plutôt que rester en équilibre sur un pied.
  • Monter en voiture en commençant par s’asseoir avant de rentrer les deux jambes en même temps et en se servant de la portière comme support.
  • Dans la salle de bains, s’installer au plus près du lavabo, les jambes légèrement écartées et les genoux pliés pour être à la bonne hauteur. Eventuellement prendre appui sur le lavabo avec une main.
  • Faire le ménage, en se positionnant en fente avant, un pied devant l’autre, la jambe avant légèrement pliée et la jambe arrière tendue.
  • Entretenir le jardin en posant un genou à terre, plutôt qu’en se penchant en avant.
  • Changer régulièrement de position, se lever, marcher et s’étirer.

Comprendre le lumbago ou l’entorse lombaire

Il faut comprendre que lors d’un lumbago, la douleur entraîne une contracture réflexe des muscles du dos, qui bloque tout mouvement. C’est en réalité un réflexe de protection de notre organisme pour éviter d’aggraver la situation. C’est comme si notre corps disait à notre conscience : « Là, tu es allé trop loin. J’en ai plein le dos et je veux te protéger ! »

Les lumbagos sont généralement sans gravité, mais très douloureux. Les personnes ont souvent peur de rester paralysées. On distingue une forme aiguë commune quand la douleur ne dure que quelques jours, une forme sub aiguë qui dure jusqu’à 4 semaines et enfin une forme qui peut devenir chronique dans 10% des cas.

Le dos est enclin à ce genre d’entorse parce qu’il soutient le poids du corps et qu’il est sollicité lorsque la personne bouge, se tourne ou se penche. L’élongation de la région lombaire se produit lorsque les fibres musculaires sont étirées ou tordues de façon anormale. Une entorse lombaire se produit lorsque les ligaments, ou les bandes solides de tissu qui retiennent les os ensemble, sont déchirées de leurs attaches. En cas d’étirement ou d’entorse de la colonne lombaire, les tissus mous s’enflamment. Cette inflammation cause de la douleur et peut entraîner des spasmes musculaires (douleur en coup de poignard).

Ces muscles, soumis à un mouvement brutal, vont se contracter pour contenir le geste :

  • Ce mécanisme de défense vise à protéger le système articulaire qui risquerait sans cela de dépasser son amplitude physiologique ;
  • En se contractant violemment, les muscles vont rester spasmés, contractés, et cette tension va entraîner une douleur.

Parallèlement, en se contractant, les muscles dorsaux qui s'attachent sur les vertèbres vont :

  • Les personnes en surpoids ou atteintes d’obésité, qui augmentent les tensions sur la colonne vertébrale.
  • Les personnes prédisposées héréditairement ont tendance à souffrir d’une hernie discale plus précocement, parfois même avant l’âge adulte. Des anomalies génétiques peuvent entraîner une faiblesse des structures qui composent la colonne vertébrale.
  • Les personnes de grande taille.

La douleur serait consécutive à l’inflammation et à la contracture de ses muscles dorsaux.

Ainsi, le lumbago est la conséquence d'un traumatisme de la région lombaire, après un effort brutal et intensif, dans la plus grande partie des cas. Il peut également faire suite à la pratique d'une activité sportive sans échauffement préalable ou à des traumatismes répétés de la zone.

En particulier, l’entorse lombaire est généralement associée à :

  • Une douleur survenant de manière brutale et localisée au niveau de la partie basse du dos. On parle parfois d'une sensation de « coup de poignard » dans le dos.
  • Une sensation de craquement, de déchirement ;
  • Une perte de mobilité : la position est bloquée ; en règle générale, la personne reste voûtée vers le bas, et marche en position courbée et difficilement ;
  • Le soulagement de la douleur en position allongée ou lors de changements de positions ;
  • L’augmentation de la douleur lors de l’effort, mais aussi de la toux ou de la défécation.

Certains mouvements peuvent être difficiles, voire impossibles, à réaliser parce que trop douloureux.

Ainsi, lors d’un lumbago, la plupart du temps, vous pouvez à peine bouger et avez besoin d’aide pour vous mouvoir !

Les circonstances de déclenchement sont souvent identiques à celles de la lombosciatique mais sans diffusion de la douleur dans la jambe.

Autrement dit, le lumbago est une sorte d’entorse au niveau des articulations intervertébrales de la région lombaire mais contrairement à la sciatique, il est sans de pincement du nerf sciatique.

Les facteurs déclenchants les plus courants sont les suivants :

  • Lorsque l’on se penche en avant tout en tournant simultanément le haut du corps
  • Lorsque que l’on porte des poids lourds, particulièrement avec une technique inappropriée
  • Lorsque l’on se lève enfin après être resté assis de manière prolongée, par exemple, après avoir conduit ou travaillé sans faire de pause verticale.
  • Certains mouvements brutaux lors d’une activité sportive peuvent aussi être à l’origine d’un lumbago
  • Lors d'un effort de relèvement, ou au cours d'une crise de toux
  • Lorsque l’on subit un stress psychologique

Ces facteurs peuvent être renforcés par d’autres, qui relèvent davantage votre vie de tous les jours :

  • Vos muscles sont sous-entraînés
  • Vous êtes souvent assis
  • Lorsque vous avez une activité physique régulière, vous ne vous entraînez pas de manière harmonieuse (vous entraînez beaucoup les mêmes muscles et avez des points faibles)
  • Vous courrez beaucoup, avec un équipement pas forcément optimal pour l’absorption des chocs et des vibrations

Enfin, le lumbago peut être lié à l’existence d'autres pathologies demeurées jusqu’à présent asymptomatiques comme par exemple :

  • Une hernie discale lombaire ;
  • Une arthrose lombaire ;
  • Une discopathie ;
  • De l’ostéoporose ;
  • Etc

Les autres traitements du lumbago

La modération des mouvements, guidée par la douleur

Le repos est conseillé, mais pas l’alitement, car il entraîne une fonte musculaire, facteur de ralentissement de guérison et de récidive. Il est donc préférable de bouger dans la mesure du possible en évitant les gestes susceptibles de réveiller la douleur. Cela dit, les premières 24 à 48 heures il est possible de rester au lit si la douleur est très intense. Ce repos au lit ne devrait pas durer davantage.

Les traitements médicamenteux

L’administration de paracétamol ou acétaminophène. Ce dernier est utilisé pour ses propriétés analgésiques : il permet d’atténuer la douleur. Demandez conseil à votre pharmacien

Les anti-inflammatoires et l’aspirine peuvent être utilisés, mais ils ne sont pas beaucoup plus efficaces que le paracétamol (acétaminophène), et présentent nettement plus d’effets indésirables. Demandez conseil à votre pharmacien

Homéopathie

Toutes les heures, prendre 3 granules en 15 CH d’Arnica montana, de Ruta Graveolenset de Rhus Toxicodendron. Les doses seront espacées au fur et à mesure de l’amélioration des symptômes.

Enfin, pour les douleurs chroniques, Calcarea Fluorica en 9 CH, à raison de 3 granules cinq fois par jour pendant deux jours, puis de 2 granules trois fois par jour pendant une dizaine de jours

L’ostéopathie

L’ostéopathie est une aide permettant de diminuer la durée de la crise. Il est recommandé de consulter un ostéopathe bien formé dans une école d’ostéopathie, kinésithérapeute ou médecin si vvous souhaitez une prise en charge. Le lumbago aigue ne nécessite pas de kinésithérapie. Cependant, en cas de récidive, la kinésithérapie est très utile pour traiter la douleur et vous instruire sur des mouvements et exercices d’entretien. Des manipulations vertébrales peuvent être aussi prescrites pour soulager les douleurs récidivantes.

Plan de page

Voir les produits

POUR Lumbago et Entorse lombaire

CEINTURE AIR LOMBAIRE GONFLABLE

Prise en charge

Avis

Témoignages Lumbago et Entorse lombaire

OREILLER AIRFORME GONFLABLE

Avis

Témoignages Lumbago et Entorse lombaire

Les Avantages

MAL DE DOS SOLUTIONS

Résultats cliniques certifiés
80 000 personnes soulagées
Bénéfices
dès la première utilisation
Satisfait ou remboursé
30 jours
Fournisseur De l'Armée française

Toutes les commandes, expéditions et conseils téléphoniques continuent de fonctionner au mois d'Août 2019

Chez Mal De Dos Solutions, nous avons à cœur de vous offrir la meilleure expérience de recherche possible, tout en respectant vos choix. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies